Commission scolaire des Hauts-Cantons - CSHC

Le Club des petits déjeuners s’installe à l’école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur de Weedon.

Coaticook, le mardi 12 mai 2015

Quelques uns des élèves de l'école Notre-Dame-de-Sacré-Coeur dégustant leur petit déjeuner.

Lundi le 11 mai, les 165 élèves de l’école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur de Weedon se sont attablés pour prendre leur petit déjeuner. Ils ont ainsi souligné officiellement la mise en place du Club des petits déjeuners dans leur école.

L’école Notre-Dame-du-Sacré-Coeur se situe au rang 10 de l’indice de milieu socioéconomique (IMSE), c’est-à-dire la cote la plus élevée en terme de milieu défavorisé. Le Club des petits déjeuners est né du désir d'intervenir auprès des enfants fréquentant des écoles en milieu défavorisé en leur offrant un petit déjeuner complet et nutritif pour bien commencer leur journée. Pour démarrer le projet, le Club des petits déjeuners a contribué en fournissant de l’équipement et du soutien financier pour l’achat de nourriture - un montant d’environ 15 000 $.  La Commission scolaire des Hauts-Cantons et l’école ont, pour leur part, contribué pour 5 000 $.

Un projet mobilisateur

C’est aussi toute une équipe qui s’est mobilisée dans ce projet. La participation essentielle de bénévoles dévoués et souriants n’est pas en reste : Mme Annik Lavigne « bénévole en chef » et maman de 4 enfants d’âge scolaire ne ménage pas ses heures puisqu’elle est présente tous les matins de 6h30 à 9h. Elle est soutenue par une équipe de quatre à cinq bénévoles chaque matin. Mme Guylaine Duchesneau, coordonnatrice régionale estrienne du Club des petits déjeuners supervise les activités du club. De même, l’équipe-école, et particulièrement les enseignants, acceptent d’adapter leur horaire de façon à ce que les enfants puissent manger avant d’entrer en classe.

Il y a déjà 75 élèves de l’école qui sont inscrits sur une base régulière. Ils peuvent profiter d’un déjeuner composé d’aliments provenant d’au moins trois groupes alimentaires. Au menu : bagels, muffins anglais, céréales, crêpes, fruits frais, fromage, yaourt et lait, tout est pensé pour que les jeunes démarrent bien leur journée. Les parents contribuent à raison de 0,30 $ par déjeuner jusqu’à concurrence de 45 $ par enfant pour l’année et un maximum de 75 $ pour une famille ayant plusieurs enfants inscrits.

 

De gauche à droite : Yves Gilbert, président CSHC, Richard Tanguay,
maire de Weedon, Dany Grégoire, directrice des services à l'enseignement,
Linda Gaudreau, commissaire, Martial Gaudreau, d.g. CSHC, Annik Lavigne,
bénévole en chef, Rosalie Filiaut, Loïc Filiault, Pauline Denis, David Morin,
Paul St-Cyr, Monique Bureau, Anik Truchon, conseillère au Club des
petits déjeuners, Nicole Bolduc, Suzanne Bailey, Évangéline Forget,

Mélanie Larocque-Grenier, Guylaine Duchesneau, coordonnatrice
régionale du Club. Bénévoles absents sur la photo: Sophie Pouliot,
Jessika Lavallée, Marcel Bureau,
Claudia Fortin, Mélanie Talbot,
Mélanie Bureau, Émilie Fontaine.

Crédit photo: CSHC.


Déjeuner = facteur de réussite

Offrir un repas équilibré dans un milieu rassurant et stimulant, où les élèves se sentent respectés, permet de constater une amélioration : du comportement et de la concentration, des résultats scolaires, des habiletés sociales, de la confiance à interagir avec des pairs et des adultes, du niveau d’intérêt vis-à-vis des matières scolaires et une diminution des comportements d’intimidation à l’école (Source : Site du Club des petits déjeuners (http://www.breakfastclubcanada.org/fr/les-besoins/ )).

Ce qu’en pensent les élèves

Mélodie, élève de 4e année, qui profite déjà des petits déjeuners est très enthousiaste : « Je n’ai plus à manger chez moi et à être à la course. Chez moi, ça ne me plaisait pas toujours. Ici, il y a plein de choix et c’est différent chaque jour. En plus, je suis avec mes amies. ». Xavier, élève de 5e année quant à lui y va de son appréciation : « C’est bon, c’est pas cher, pis tu peux te réveiller plus tard. ».

Et, comme le petit déjeuner est le fondement d’une belle journée, Mélodie, Xavier et les autres élèves de l’école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur commencent la leur du bon pied.

À propos du Club des petits déjeuners

Le Club des petits déjeuners s’engage depuis 20 ans à nourrir le potentiel des enfants en veillant à ce que le plus grand nombre possible ait accès à un petit déjeuner nutritif servi dans un environnement favorisant leur estime de soi avant le début des classes. Bien plus qu’un programme de déjeuner, l’approche du Club repose sur l’engagement, la valorisation et le développement des capacités. Celui-ci s’associe aux communautés et aux organismes régionaux pour développer une formule optimale adaptée aux besoins locaux. Désormais présent sur l'ensemble du territoire canadien, le Club des petits déjeuners contribue à nourrir quelque 152 000 enfants canadiens dans 1 328 établissements scolaires au pays.

 

Source: Marie-Claude David
Conseillère en communication
Commission scolaire des Hauts-Cantons
819 849-7051, poste 4432
   
Information: Sophie Arcand
Coordonnatrice aux communications
Club des petits déjeuners
450 641-3230, poste 3324

 

 


Retour à l'accueil

Communiqués

2018-08-21

Bonne rentrée

2017-12-29

VOEUX DE NOËL

2017-07-01

AVIS IMPORTANT

2016-12-22

VOEUX DE NOËL

2016-11-29

L'AVEZ-VOUS VU?

2015-12-22

VOEUX DE NOËL

2014-12-18

Voeux de Noël

2013-12-17

Voeux de Noël

2013-03-14