Des élèves de l’école primaire Notre-Dame-du-Sacré-Cœur établissent des liens avec leurs ainés.

Coaticook, le jeudi 19 mai 2016

De gauche à droite : Les élèves participant au projet avec Madame Ruel, chef de service au CSSS du HSF ; Auréanne Dolbec, TES au CSSS ; Marie-Ève Péloquin, enseignante ; David Morin, directeur. photo gracieuseté du Journal HSF

Chaque semaine, depuis septembre 2015, les élèves se sont rendus au Centre d'hébergement pour participer à des activités destinées à favoriser les liens entre les générations. Des thèmes comme la cuisine, le bricolage, les technologies, ou  les traditions sont abordés. Les fêtes telles que l'Halloween et Noël servent aussi de prétexte aux rapprochements.

Depuis la mise sur pied de ce projet, les impacts positifs du projet  se sont fait sentir chez les élèves qui ont participé au projet.  Marie-Eve Péloquin, leur enseignante, a vu plusieurs liens se tisser entre les jeunes et les résidents. « Les enfants  nommaient les résidents par leur nom et racontaient aux autres élèves, toujours dans le respect,  les anecdotes vécues au CHSLD.  On pouvait voir l’attachement,  la compassion et le respect qu’ils ressentaient envers ces personnes.  J’ai été impressionnée par la maturité de mes élèves.  Je suis fière d’eux!!»

Alex Beaulieu, élève qui a participé au projet, témoigne : « J’ai adoré avoir la chance de parler avec les personnes âgées et d’entendre comment se passait la vie d’autrefois. Les aînés avaient beaucoup de choses intéressantes à dire sur la vie dans l’ancien temps ».

L'équipe du Centre d'hébergement de Weedon a aussi constaté des résultats positifs, notamment sur la participation des résidents aux activités physiques.  « J'ai vu des étoiles briller dans les yeux de nombreux résidents. J'en ai vu d’autres, plus solitaires, qui n'avaient pas l'habitude de participer aux activités sociales, sortir de leur chambre lorsqu'ils savaient que les enfants étaient là. Une dame m'a aussi dit : ''Je veux être là lorsque les enfants vont venir. Même si j'ai mal partout, je veux que tu viennes me chercher, parce que ça me redonne de l'énergie''. », raconte Auréanne Dolbec, technicienne en éducation spécialisée au centre et initiatrice du projet.

Bien que le projet soit terminé pour cette année, Mme Dolbec souhaite le répéter l'automne prochain : « Nous avons tellement eu une belle collaboration avec la direction de l'école et l'enseignante de 6e année, Mme Marie-Ève Péloquin, qu'on souhaite reprendre le projet à l'automne ».

Un bel exemple de réussite dans une communauté vivante.


Retour à l'accueil

Communiqués

2017-12-29

VOEUX DE NOËL

2016-12-22

VOEUX DE NOËL

2016-11-29

L'AVEZ-VOUS VU?

2015-12-22

VOEUX DE NOËL

2014-12-18

Voeux de Noël

2013-12-17

Voeux de Noël

2013-03-14