Commission scolaire des Hauts-Cantons - CSHC

« Affranchir la ligne » l’œuvre d’art du Centre sportif Desjardins expliquée par son créateur Éric Sauvé.

Coaticook, le lundi 12 décembre 2016

Le sculpteur Éric Sauvé devant son oeuvre d'art Affranchir la ligne. Photo: Dany Coulombe.

C’est le jeudi 8 décembre que le sculpteur Éric Sauvé rencontrait des élèves en arts plastiques de de l'école secondaire La Frontalière à Coaticook et ensuite des partenaires financiers du Centre sportif Desjardins pour les entretenir de son œuvre Affranchir la ligne installée dans le hall du centre.

L’œuvre en deux parties d’Éric Sauvé s’inscrit dans la Politique d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC). Le sculpteur a été sélectionné par un comité de six personnes parmi les différents artistes inscrits au fichier des artistes du MCC.

Juste avant la présentation, le président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, M. Yves Gilbert confirmait que : « Cette œuvre s’inscrit véritablement dans cet espace sportif. Un endroit qui, depuis son ouverture officielle en février dernier, affiche un taux élevé de fréquentation par nos jeunes sportifs de l’établissement tout autant que par ceux de la communauté. Les nouvelles installations ont accueilli, entre autres, et en peu de temps, un tournoi régional de soccer, et a permis les pratiques de badminton et de volleyball à raison de 2 fois par semaine, ce qui était impossible auparavant, ainsi que le tennis libre lequel n’était pas offert depuis quelques années faute d’endroit adéquat et disponible.»

Sur l’artiste
Éric Sauvé vit à Montréal. Il a travaillé en résidences de création à Alma, Barcelone et Saint-Jean-Port-Joli. Il a réalisé des sculptures pour la bibliothèque de Kirkland, le théâtre Desjardins Jean-Grimaldi de Montréal, le théâtre de Calgary The Grand, le Centre d’arts Orford et pour la salle de théâtre de l’Usine C à Montréal. Il a également participé à plusieurs expositions.

 

L'artiste, Éric Sauvé, expliquant ses techniques de travail. Photo: Dany Coulombe.

 

Sur l’œuvre
Affranchir la ligne
D’un côté des planches alignées émergent, se cambrent et se séparent. Ailleurs d’autres planches encerclent un rayon central, puis divergent comme des racines ou des branches se déployant dans ces lattes en liberté, au-delà du délire se dessine la quête d’individualité, la recherche d’identité. La force du tourbillon peut être centrifuge ou centripète, les planches se déroulant ou s’enroulant selon la perspective, comme nos désirs contradictoires de se démarquer et de se fondre, de fuir et d’appartenir.
(Par Éric Sauvé, 2016)

 

M. Sauvé et son oeuvre Affranchir la ligne installée dans le hall du centre sportif.
Photo : Dany Coulombe.

 

Sportifs et supporteurs qui fréquentent le Centre sportif Desjardins porteront dorénavant le regard bien haut pour y voir l’invitation au dépassement de M. Sauvé.

 

Source: Marie-Claude David
Conseillère en communication
Commission scolaire des Hauts-Cantons
819 849-7051 poste 4432


Retour à l'accueil

Communiqués

2018-08-21

Bonne rentrée

2017-12-29

VOEUX DE NOËL

2017-07-01

AVIS IMPORTANT

2016-12-22

VOEUX DE NOËL

2016-11-29

L'AVEZ-VOUS VU?

2015-12-22

VOEUX DE NOËL

2014-12-18

Voeux de Noël

2013-12-17

Voeux de Noël

2013-03-14